Vignoble du CHANT D’ÉOLE.

TERROIR ET SAVOIR – FAIRE.

Le domaine du CHANT  D’ÉOLE de  QUEVY-Le-GRAND a vu le jour en 2010 au terme d’une association qui lie désormais la passion d’un viticulteur champenois à celle d’une grande famille d’exploitants agricoles en Région montoise.

IMG_0003

Départ matinal de QUEVY-Le-PETIT avec le copain JACQUES, pour assister à distance ce dimanche matin, au début des vendanges.

IMG_0006

IMG_0005

IMG_0012.JPG

Un intrus vient perturber le calme si apprécié de la campagne toujours endormie.

Soyons logique et respectueux, ceci est quand même son lieu de travail.

 

IMG_0013

IMG_0015.JPG

Ça y est, nous sommes arrivés au pied des vignes.

Le domaine du Chant d’Éole doit son nom à sa localisation aux pieds des éoliennes de QUEVY dont la présence offre un avantage indéniable pour la production d’un raisin de qualité. Celles-ci brassent l’air doux vers le sol retardant ainsi les gelées.

IMG_0018

IMG_0306.JPG

Une vue de l’établissement.

IMG_0304

IMG_0020

IMG_0021

IMG_0027

IMG_0026

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une vingtaine de passionnés venus travailler bénévolement, partent vers la parcelle d’environ un demi hectare ou le raisin sera récolté à la main..

IMG_0029

IMG_0031.JPG

IMG_0032

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0033

Des cépages soigneusement sélectionnés.

86.000 pieds de vigne des cépages traditionnels – Chardonnay (97%) Pinot noir (2%) et Pinot blanc (1%) – ont été plantés sur un terrain de 9h50 situé entre HARVENGT et QUEVY au sud de MONS en Wallonie.Orientée plein sud et majoritairement calcaire, la terre y présente les qualité de drainage et d’irrigation idéales pour la culture de ce genre de cépages.

IMG_0043.JPG

Avant de commencer, un viticulteur argentin fait le briefing de ce qu’il faut faire et surtout ne pas faire pour découper les grappes de raisins, tout en travaillant en binômes.

IMG_0051

Voici GERMAN devenu le responsable de production ayant déjà travaillé dans plusieurs vignobles en FRANCE.

IMG_0049

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0046

IMG_0053.JPG

Toute l’équipe est à l’écoute.

IMG_0054

Concentration maximale.

IMG_0057

IMG_0038

Distribution à chacun d’un seau et d’un sécateur.

IMG_0063

IMG_0060

IMG_0064.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0066

Tiens voilà un couple de FRAMERIES. Marie-Jeanne DUHAIN et Jacques VANHOOF venus participer une deuxième fois pour la dame et une troisième pour le monsieur, dans le but de prendre l’air et de rendre service en tant que bénévoles.

BRAVO les amis.   Il faut savoir donner pour récolter……

IMG_0098.JPG

Voilà un homme qui a du flair….

IMG_0099

IMG_0100.JPG

IMG_0069

IMG_0064.JPG

IMG_0065.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0067.JPG

La récolte trouve place dans des cageots et dés que ceux-ci sont pleins, ils sont emmenés aux chais, pour être pressé afin d’obtenir un jus qui partira en cuve pour débuter sa fermentation. Après deux ans la vente du produit pourra se faire.

IMG_0074.JPG

IMG_0078.JPG

IMG_0084.JPG

La saison très chaude permet d’avoir une récolte  abondante.

Nous pouvons appeler cette année d’exceptionnelle.

IMG_0130.JPG

IMG_0107.JPGIMG_0070

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0117

IMG_0082

IMG_0068

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0095

IMG_0118

IMG_0119.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0133

IMG_0109

IMG_0110.JPG

IMG_0127

IMG_0124.JPG

IMG_0132.JPG

Salut, bon courage à vous.

IMG_0311

 

 

 

 

 

 

 

 

C’était aussi  »Journée porte ouverte »

IMG_0309.JPG

IMG_0131

Voilà le club de Photo de BOUSSU en action.

(mon ancien club)

IMG_0143.JPG

 

IMG_0139

IMG_0137.JPG

IMG_0135.JPG

IMG_0147.JPG

IMG_0149.JPG

IMG_0153.JPG

Voilà des vaches que nous pouvons appeler de rapiécées.

IMG_0146.JPG

IMG_0151.JPG

De retour à la voiture nous roulons vers HAVAY afin de rendre visite à des personnes passionnées par

                            << l’Aéromodélisme >>

IMG_0157.JPG

IMG_0299.JPG

IMG_0161.JPG

IMG_0162.JPG

IMG_0217.JPG

IMG_0187

IMG_0185

IMG_0186

IMG_0176

IMG_0202

IMG_0207

IMG_0206

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0209.JPG

IMG_0188

IMG_0235

IMG_0246

 

IMG_0245

IMG_0248

IMG_0230

IMG_0254IMG_0257

IMG_0196

IMG_0256

IMG_0192.JPGIMG_0193

IMG_0224.JPG

IMG_0163.JPG

IMG_0262.JPG

IMG_0254.JPG

IMG_0171.JPG

IMG_0268

IMG_0269.JPG

IMG_0264

IMG_0294IMG_0296IMG_0293.JPGIMG_0290.JPGIMG_0280.JPGIMG_0279.JPG

IMG_0297

Faire d’une pierre deux coups.

Voilà encore un bon  moment de passé, à vivre autre chose.

FIN.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

A pied ou à vélo, voici un ruban d’asphalte à déguster sans modération.

C’est un réel plaisir de pouvoir marcher, courir ou alors pédaler en toute sécurité en plein cœur du Borinage, sur une ancienne voie de chemin de fer longtemps oubliée, et pour cette raison conservée, et si merveilleusement reconvertie  en

RAVeL.

(Réseau autonome de voies lentes.)

5 -4- -3- -2- 1 partez….

Pour ma part  en selle.

dav

La ligne 98.

IMG_20171120_100210.jpg

Une vue du pont surplombant la rue Grande Bretagne et de Mons.

Image1ab

IMG_0072.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Direction CUESMES.

 

IMG_0014

Le châssis à molette.

IMG_0050

Un aperçu du PASS.

IMG_0025.JPG

Le long du parcours, il reste des souvenirs ferroviaires et industriels.

sdr

dig

dig

dig

IMG_20180819_101703.jpg

sdr

 

dav

sdr

Pour le plaisir des yeux.

                                                  Franchement il n’a plus d’intimité.

IMG_0074 (2)

IMG_0075

sdr

dav

sdr

IMG_20180819_092813.jpg

IMG_20180819_092948.jpg

IMG_20180819_093003.jpg

IMG_20180819_093025.jpg

dav

dav

IMG_20180705_115402.jpg

IMG_20180705_115444.jpg

dig

dig

dig

dig

dig

sdr

dav

dav

IMG_20180705_112513.jpg

dig

dig

 

 

 

dav

dig

dav

IMG_20180705_112825.jpg

IMG_20180705_112946.jpg

A bicyclette sans Paulette.

dav

dav

dav

dav

IMG_20180819_093322.jpg

sdr

IMG_20180819_093307.jpg

dig

IMG_20180819_093541.jpg

IMG_20180819_093440.jpg

IMG_20180819_093405.jpg

IMG_20180819_093908.jpg

dig

dig

dig

 

dig

 

 

 

 

 

sdr

sdr

Ceci une vraie image de notre Borinage.

dav

sdr

sdr

dav

Voilà, nous sommes arrivés aujourd’hui à la fin de mon trajet sur le RAVEL.

Mais attention, suite au prochain numéro.

Merci de votre visite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BRUGGE – BRUGES.

La Venise du Nord.

Voici de nouveau une très belle ville flamande que nous avons de nouveau visité, et qui mérite largement de s’y attarder.

L’hiver, au clair de lune, c’est « Bruges la Morte » que célèbre Georges RODENBACH. Paraissant sortir du moyen âge, avec ses vieilles demeures aux briques patinées par les siècles, ses nobles édifices, ses églises au clair carillon, serrés sur les bords de l’eau noire des canaux où évoluent les cygnes.

Suivez moi, pas à pas, pour la vivre,

dig

IMG_20180828_151800.jpg

bst

dav

IMG_20180828_150234.jpg

sdr

Les éboueurs des canaux.

dig

dav

sdr

 

 

dav

 

 

 

IMG_20180828_161125.jpg

sdr

 

 

 

 

dig

IMG_20180828_150833.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

sdr

Le Beffroi – Belfort.

sdr

La Grand Place – Markt.

IMG_20180828_161750.jpg

dav

sdr

dav

IMG_20180828_150948.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dav

IMG_20180828_151501.jpg

sdr

IMG_20180828_163219.jpg

dav

IMG_20180828_194904.jpg
sdr

IMG_20180828_152826.jpg

IMG_20180828_152016.jpg

IMG_20180828_150554.jpg

dig

IMG_20180828_161849.jpg

IMG_20180828_151851.jpg

dav

 

dig
dig

dav

Le « béguinage de la vigne » – Begijnhof.

IMG_20180828_151057.jpg

 

dig

sdr

dig

Un agréable moment de détente, dans cette ville ou le chocolat est roi.

dav

sdr

sdr

digdigdig

dav

dav

IMG_20180828_163235.jpg

dav

IMG_20180828_163131.jpg

sdr

IMG_20180828_162535.jpg

sdr

IMG_20180828_163040.jpg

sdr

IMG_20180828_164046.jpg

Les cygnes de Bruges.

Les cygnes qui évoluent dans ces eaux tranquilles évoquent une vieille légende: en 1448, les Brugeois emprisonnèrent Maximilien d’ Autriche pendant quelques semaines dans la maison Craenenburg sur la Grand-Place et décapitèrent son conseiller, Pierre Lanchais. Comme les armes de ce dernier comprenaient un cygne, Maximilien, une fois libéré, ordonna aux Brugeois afin qu’ils expirent leur crime, d’entretenir à perpétuité des cygnes sur les canaux de la ville.

IMG_20180828_150446.jpg

dig

IMG_20180828_191806.jpg

A bientôt BRUGES.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Excursion dans la botte du Hainaut.

Parcourir le Hainaut.

– ASFT – Club du Temps Libre de FRAMERIES –

Nous étions donc le jeudi 23 août 2018.

Je vous invite gratuitement à suivre notre groupe des seniors, lors de notre journée d’évasion dans une région verdoyante et plein de charme, mais aussi riche en produits du terroir, qui se situe dans notre belle province du Hainaut, appelée:

La botte du HAINAUT.

Prêt ? allons-y !

Il est 8 h à la Place Jacques BREL,  les touristes d’un jour sont là.

IMG_0077

Direction

BEAUMONT.

Nœud routier commandant l’entrée de la BOTTE DU HAINAUT.

Petite ville ancienne perchée sur une colline. On y confectionne de délicieux macarons dont la recette a été léguée par un cuisinier de Napoléon, venu loger là, le 14 juin 1815, en se rendant à WATERLOO. (Entre nous, je crois qu’il a bien fait de donner sa recette en passant, parce que je me demande, si il a eu la chance de repasser après la bataille ! ! !)

BEAUMONT:

ARRIVES A MIDI, PENDUS A UNE HEURE.

Ce fut le sort de 3 vagabonds auvergnats qui abordant un cavalier sur la route de BEAUMONT lui imposèrent de porter leur lourde charge. Arrivé en ville, le cavalier déclina son identité: C’était CHARLES QUINT venu visiter les Pays-Bas espagnols en 1549.   L’empereur fit pendre les 3 vagabonds sur la place publique, vite fait, bien fait.

Et si nous revenions maintenant à notre excursion.

J’avais justement prévu un arrêt à BEAUMONT, pour faire découvrir, ou redécouvrir, la TOUR SALAMANDRE, implantée sur un versant de la colline dominant la vallée de la HANTES, vestige des fortifications du 12ème siècle. Elle renferme un musée d’histoire locale et régionale. Cette tour est bien souvent ignorée par bon nombre de personnes traversant BEAUMONT.

 

IMG_0078

IMG_0079

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0082IMG_0083

IMG_0084

IMG_0086

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0091

IMG_0092.JPG

IMG_0016.JPG

IMG_0095.JPG

IMG_0094

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0096

IMG_0108

IMG_0109.JPG

IMG_0112

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0027

Nous arrivons vers 10 h à CHIMAY.

IMG_0121IMG_0126.JPG

IMG_0123

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0127

IMG_0131

Le château, incendié partiellement en 1935, a été construit sur des plans anciens dans le style de la Renaissance finissante. Sa façade en calcaire gris bleuté se dissimule au fond d’une vaste esplanade.

IMG_0134

Regardez principalement la photo de la princesse de Chimay, en oubliant l’hôtesse. MERCI.

IMG_0141

IMG_0144.JPG

IMG_0145

Après le nettoyage de certaines oreilles, nous pouvons rentrer dans le château.IMG_0146

IMG_0147

 

 

 

 

 

IMG_0148

IMG_0150

IMG_0149

IMG_0156

IMG_0157.JPG

IMG_0152.JPG

IMG_0202.JPG

Ce fut un honneur pour nous d’être reçu par la princesse de Chimay.

IMG_0204

La princesse de CHIMAY nous conta passionnément la vie de son château.

 ( En chti:  la vie ds‘ baraque)

IMG_0205.JPG

IMG_0139.JPG

Le prince Philippe Joseph Marie Jean, 21 éme prince de Chimay et du Saint-Empire (1948) en compagnie de son épouse.

IMG_0164

Non, non et non, je confirme que ce n’est pas Lady Di…..

IMG_0177

IMG_0188.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0173

IMG_0174.JPG

IMG_0180

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0193

IMG_0195IMG_0206

 

IMG_0256

Il a une place pour nos souverains.

IMG_0220

Le magnifique théâtre est une réplique miniature de celui du Château de FONTAINEBLEAU !

IMG_0244

IMG_0225.JPG

IMG_0243.JPG

Les vedettes sont au balcon.

IMG_0235.JPG

IMG_0230.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0239

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0255.JPG

IMG_0261

IMG_0287

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0279.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0265.JPG

IMG_0288

IMG_0209

IMG_0266

 

IMG_0289

La Princesse dédicace son livre.

IMG_0292.JPG

IMG_0335.JPG

IMG_0336.JPG

IMG_0328

IMG_0341

Départ pour « l’Auberge du POTEAUPRE » à BOURLERS.

IMG_0097

IMG_0096

IMG_0342.JPG

C’est à boire qu’il nous fallait…..    SANTE !

IMG_0112

IMG_0343

IMG_0346.JPG

IMG_0347.JPG

IMG_0350

IMG_0351

IMG_0353

IMG_0354

IMG_0356

La quiche maison.

IMG_0362.JPG

IMG_0355

IMG_0359

IMG_0364.JPG

Le vitoulet.

IMG_0365.JPG

IMG_0367

FREDDY si jamais il t’en reste, pense à moi….. (Faut pas rêver.)

IMG_0373.JPG

J’invite les personnes intéressées à faire une petite marche vers

l’Abbaye N.-D. de Scourmont pour d’autant mieux faciliter la digestion.

IMG_0369

« Au pied de mon arbre je vivais heureuse. » Parole de PAULE !

IMG_0372.JPG

IMG_0374.JPG

IMG_0378

Fondée en 1850, elle est occupée par des Trappistes. Les sobres bâtiments s’ordonnent autour d’une tour centrale où se dresse la façade dépouillée de l’église (1949).

Les moines fabriquent de la bière connue sous le nom de trappiste de Chimay.

IMG_0382

IMG_0385.JPG

IMG_0386.JPG

 

 

IMG_0381

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0395

 

IMG_0397

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0392

IMG_0388.JPG

IMG_0401.JPG

Il fallait faire un détour par le cimetière des moines.

IMG_0403.JPG

IMG_0402

IMG_0406

C’était surement la fée du logis.

IMG_0409

IMG_0410.JPG

 

 

 

 

 

 

IMG_0411

 

 

 

 

 

 

IMG_0130

IMG_0414.JPG

IMG_0399.JPG

IMG_0416

IMG_0418.JPG

IMG_0424.JPG

Un émerveillement dans un décor luxuriant de plantes où volent, en toute liberté, les espèces les plus chatoyantes des papillons tropicaux.

IMG_0428.JPG

Franchement, ma sœur a choisi une robe de circonstance pour attirer a elle tout les papillons.

IMG_0427.JPG

IMG_0436

Qui cherche trouve….

IMG_0434

 

 

IMG_0439

 

 

 

 

 

IMG_0442

IMG_0450

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0459IMG_0461

 

IMG_0481.JPGIMG_0203

IMG_0501

IMG_0500

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie-Jeanne donne la tétée….

IMG_0511.JPG

Et pour finir en beauté, un dernier verre à la Distillerie de BIERCEE,

IMG_0512.JPG

IMG_0513.JPG

Les femmes au comptoir, mais ou sont les hommes ?

IMG_0515.JPG

IMG_0519

IMG_0521

IMG_0524

Et bien voilà une journée que nous pouvons qualifier de bien remplie et de satisfaisante pour l’entièreté des participants.

Mes ami(e)s, au plaisir de vous revoir au plus tôt, n’oubliez pas la permanence de ce lundi 3 septembre 2018 dés 16 h, afin de vous inscrire au repas des Retrouvailles prévu le 22 septembre à 12h30 à la maison du Peuple de FRAMERIES.

Merci, bisous.

le RHIN ROMANTIQUE.

Sans aucune obligation.

Je vous invite à nous suivre lors de nos 3 jours passés agréablement en Allemagne du 20 au 22 juillet 2018.

« Agence LEONARD »

BERNKASTEL – RÜDESHEIM –  Vallée du RHIN avec croisière et repas – BOPPARD – BACHARACH – COBLENCE – Forteresse d’EHRENBREITSTEIN.

Un voyage pensé et étudié pour essayer d’offrir plaisir à notre petit fils Régis, afin de lui faire faire ses premiers pas en ALLEMAGNE, d’écouter et de parler une des langues qu’il a choisi pour devenir traducteur, car durant sa prochaine année à l’université, sa 3ème , il poursuivra en partie ses études à COLOGNE.

Merci à toi Régis de nous avoir servi d’interprète, et de nous avoir d’autant mieux facilité notre intégration dans ce si beau pays.

 

IMG_0001

Un arrêt vers 12h pour se restaurer et visiter la ville de BERNKASTEL, située au bord de la MOSELLE.

IMG_0003

IMG_0005IMG_0004

Notre guide: Jeanine.

IMG_0011

IMG_0012

 

IMG_0014

IMG_0008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0015

La fontaine de l’Ange (17e siécle)

IMG_0017IMG_0018

IMG_0019

Une place fermée par des maisons colorées, à colombages pour la plupart.

IMG_0021

Les avancées aux maisons servaient principalement pour se consacrer à la prière.

IMG_0022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0025

IMG_0024

IMG_0029

IMG_0027

IMG_0030

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0031

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Combien de fontaines avons nous rencontrés sur chaque place et placette ? Et, à notre grande surprise, ici toutes ses fontaines fonctionnent. Bizarre quand même.

Ce n’est pas ainsi partout ! 

IMG_0033

IMG_0032

IMG_0037

IMG_0039
IMG_0043

IMG_0046

IMG_0045

IMG_0055

IMG_0578

Traversée en bac de BINGEN   à  RÜDESHEIM (qui sera notre lieu d’hébergement).

IMG_0581

Les rives verdoyantes du fleuve dévoilent des vignobles dégringolant des collines.

IMG_0588

Au loin nous apercevons la ville de RÜDESHEIM.

IMG_0063.JPG

IMG_0067

IMG_0065.JPG

IMG_0591

IMG_0590

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0596

Tout le monde descend !

Nous voici arrivés à l’hôtel ALTDEUTSCHE WEINSTUBE à RÜDESHEIM.

IMG_0199

Après la prise de possession des chambres, nous partons subito presto via la DROSSELGASSE, une étroite ruelle avec ses nombreuses tavernes, restaurants et bars, emprunter le téléphérique vers le monument NIEDERWALD.IMG_0075

 

 

IMG_0078

IMG_0083

IMG_0081

 Véronique et Régis font connaissance, et vont passer agréablement ensemble le séjour.

IMG_0095.JPG

Sur les coteaux, les vignobles du Rheingau, classé au patrimoine mondial de l’ Unesco.

IMG_0101

IMG_0097.JPG

IMG_0104.JPG

Monument du NIEDERWALD édifié suite à la guerre,

franco-allemande de 1870.

IMG_0091

IMG_0107

IMG_0109.JPG

IMG_0110.JPG

Un panorama a vous couper le souffle, sur cette magnifique vallée du RHIN.

IMG_0111.JPG

IMG_0089.JPG

IMG_0127.JPG

Le monument du NIEDERWALD. Hauteur: 35,5 m

(socle de 25 m, statue de GERMANIA: 10,50m). Il s’élève à 225 m au-dessus du Rhin.

IMG_0118

IMG_0133.JPG

IMG_0134.JPG

IMG_0137.JPG

IMG_0139.JPG

IMG_0138

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        Derrière le groupe, la ville de  BINGEN

IMG_0132

IMG_0148.JPG

IMG_0157.JPG

IMG_0160.JPG

Un aller – retour.

IMG_0144

Sous nos pieds, voilà le bac emprunté tantôt reliant BINGEN à RÜDESHEIM

et vis versa.

dig

IMG_0164

IMG_0167.JPG

IMG_0048

IMG_0207.JPG

Retour à notre l’hôtel, toujours en passant par la DROSSELGASSE.

Elle est vraiment incontournable cette ruelle.

IMG_0170.JPG

IMG_0169

IMG_0178.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0183.JPG

IMG_0182.JPG

IMG_0184.JPG

IMG_0176

IMG_0175

IMG_0177

IMG_0191.JPG

 

 

 

IMG_0190.JPG

IMG_0196.JPG

Repas du soir, avant de repartir chercher l’amusement mais où donc ?

à la DROSSELGASSE. Bien entendu !IMG_0266

IMG_0195.JPGIMG_0193.JPG

IMG_0280.JPG

IMG_0206.JPG

IMG_0209.JPG

IMG_0211

IMG_0212.JPG

IMG_0188.JPG

Véronique goûte au café ASBACH.

(un café corsé agrémenté de crème fraîche et de cognac de la région, flambé).

IMG_0216

IMG_0217.JPG

IMG_0219.JPG

IMG_0220.JPG

IMG_0233.JPG

IMG_0236

IMG_0237.JPGIMG_0238.JPG

 

IMG_0227

IMG_0239.JPGIMG_0240IMG_0243

Marcelle invitée surement par le fermier du village….Vu ses godasses.

IMG_0251.JPG

IMG_0225.JPG

IMG_0259.JPG

L’heure est venue de rentrer car demain, c’est un autre jour bien chargé qui nous attend.

IMG_0269

Dans chaque chambre sur la table de nuit, vous trouvez LE NOUVEAU TESTAMENT.

Résultat: Surtout pas de Boogie – Woogie avant la prière du soir…..

IMG_0272.JPG

Le lendemain matin, à petit pas, nous prenons la direction du

  Musée des Instruments de Musique Mécaniques.

Depuis la boîte à musique jusqu’à l’imposant piano-orchestrion-concert.

IMG_0273

IMG_0274.JPG

IMG_0275.JPG

IMG_0277.JPG

IMG_0283.JPG

IMG_0282 - Copie.JPG

IMG_0290.JPG

IMG_0286.JPG

Nous tombons en premier lieu sous le charme du bâtiment.

IMG_0289.JPG

IMG_0299.JPG

Helmut,  notre guide des lieux.

IMG_0292.JPG

 

IMG_0291.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0300.JPG

IMG_0315.JPG

Que de violes et surtout en état de marche.

IMG_0313.JPG

Un souvenir resurgit de notre jeunesse, je me souviens de la viole des Quatre Vents de PHILIPPEVILLE, qui était devenue un arrêt indispensable lors d’un excursion pour s’éclater.

IMG_0317.JPG

IMG_0316.JPGIMG_0303IMG_0321.JPGIMG_0320.JPG

IMG_0326.JPG

IMG_0344

IMG_0341

IMG_0339

IMG_0366.JPG

IMG_0358.JPG

IMG_0347

IMG_0380.JPG

IMG_0379

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0378

IMG_0383

IMG_0382.JPG

Et maintenant, il est l’heure de passer à la caisse.

IMG_0381

Nous quittons les lieux en marchant sur un carrelage du 12ème siècle.

IMG_0349.JPG

Tiens mais c’est nous !

IMG_0387.JPG

IMG_0389.JPG

Et Véronique en plus.

IMG_0390.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0395

Fin de matinée pas de temps mort  –  ACTION.

Embarquement sur un bateau de croisière pour découvrir idéalement la vallée du Haut Rhin moyen, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

IMG_0396.JPG

Laissons passer le train de marchandises, car toutes les heures jour et nuit, passe un convoi composé d’une trentaine de wagons. Voilà un signe que l’industrie dans cette partie de l’Europe est toujours des plus florissantes.

IMG_0406

Marcelle, regarde le bateau qui arrive…..Mais NON, pas à droite…. à gauche !

IMG_0404

IMG_0411.JPG

IMG_0413.JPG

C’est parti pour admirer la beauté de la nature environnante, les panoramas et l’incroyable densité des châteaux et forteresses plantés au milieu des vignobles, ce qui nous laissera de cette croisière une expérience époustouflante.

IMG_0410.JPG

DER MÄUSETURM  (la tour aux souris).

Il s’agissait d’une tour de péage elle se dresse sur une île et sert aujourd’hui de phare. la légende fait allusion à l’évêque avare HATTO II de Mayence (968-970) qui en raison de ses nombreux exploits fut jeté dans la tour et, à ce qu’on dit, dévoré par les souris.(source du guide vert).

IMG_0415.JPG

 

IMG_0416.JPG

IMG_0418.JPG

IMG_0420.JPG

Place maintenant aux châteaux et forteresses. Et un, et deux, et trois…

IMG_0422.JPG

IMG_0423.JPG

IMG_0430.JPG

dig

IMG_0431.JPG

IMG_0436.JPG

IMG_0437.JPG

IMG_0440.JPG

DIE PFALZ (Île sur le Rhin).

Un ancien poste de péage du Palatinat électoral datant du quatorzième siècle.

 

 

IMG_0441.JPG

IMG_0446.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0454.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0459.JPG

IMG_0471.JPG

LORELEY.

Roche hantée de légendes, ce site a une place de choix dans la littérature allemande.

Le poème  de HEINE << Je ne sais d’ou vient ma tristesse…>> est mis en musique  par SILCHER et diffusé dans les bateaux du Rhin et souvent repris en chœur par les passagers, lorsque qu’apparaît le promontoire.

IMG_0477.JPG

 

 

IMG_0480.JPG

IMG_0483.JPG

IMG_0486.JPG

IMG_0489.JPG

Un trafic incessant de péniches de 4000 à 5000 tonnes.

IMG_0493.JPG

IMG_0492.JPG

Il faut penser a s’hydrater, l’homme que je suis ne recule pas devant eine kolossale Bier.

IMG_0503.JPG

IMG_0500.JPG

IMG_0505.JPG

IMG_0506.JPG

Après cette magnifique croisière inoubliable, nous  débarquons pour nous intéresser à la charmante ville de

BOPPARD.
IMG_0509.JPG

IMG_0513.JPG

IMG_0516

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0527

IMG_0520

IMG_0533.JPG

IMG_0517.JPG

IMG_0538

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur chaque place et placette il y a des statues de toute beauté et si bien entretenue là-bas…. (Devoir de mémoire respecté ici).

IMG_0536.JPG

IMG_0540.JPG

 

 

IMG_0534.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0518.JPG

IMG_0544.JPG

IMG_0543.JPG

IMG_0545.JPG

IMG_0546.JPG

IMG_0575.JPG

Nous récupérons Pierre et donc le car pour s’arrêter en route à la jolie petite ville de

BACHARACH.

IMG_0552.JPG

IMG_0551

IMG_0553.JPG

IMG_0556.JPG

IMG_0559.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0573.JPG

IMG_0563.JPG

IMG_0565.JPG

sdr

IMG_0564.JPG

sdr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De retour à l’hôtel: Mamy au téléphone, Régis à l’écoute…

IMG_0597

Une dernière soirée à déguster le vin local……..Le Rhiesling de RÜDESHEIM.

Réellement un cru exceptionnel.IMG_0600.JPG

Une soirée d’adieu dans différentes auberges.

Il n’est vraiment pas facile de quitter un coin si merveilleux, si enchanteur et surtout tellement propre, et sans surprise comme dans chaque ville visitée.

Un rêve, non une réalité.

 Tiens, et de plus, aucune crotte de chien à pouvoir mettre sous ses semelles.

IMG_0599.JPG

IMG_0601

Petit déjeuner copieux avant de prendre le départ pour la Belgique, mais nous nous arrêterons à KOBLENZ  (COBENCE), à l’embouchure de la MOSELLE qui se jette dans le RHIN (Deutsches Eck).

IMG_0598

dav

IMG_0262

IMG_0265

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0264.JPG

sdr

IMG_0628

Nous sommes à COBLENCE.

Un aperçu de la MOSELLE.

IMG_0605

IMG_0614.JPG

IMG_0615

IMG_0624.JPG

IMG_0608.JPG

IMG_0604.JPG

Sur la pointe qui sépare le Rhin et la Moselle  prêts à se réunir, se dresse une statue équestre de GUILLAUME 1er , édifié en 1897.

IMG_0606

IMG_0619

 

IMG_0609

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0622.JPG

IMG_0612

IMG_0629

Jeanine nous fait partager ses connaissances.

IMG_0633

L’école des Jésuites.

IMG_0632.JPG

IMG_0635.JPG

IMG_0636

La fontaine du cracheur.

IMG_0637

IMG_0642.JPG

IMG_0641.JPG

IMG_0640.JPG

IMG_0639.JPG

IMG_0654.JPG

IMG_0655

IMG_0643.JPG

 

 

IMG_0645.JPG

IMG_0647.JPGIMG_0648.JPG

IMG_0650.JPG

IMG_0651.JPG

IMG_0652

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0653.JPG

IMG_0646.JPG

 

IMG_0659.JPG

IMG_0662.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0663.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0664.JPG

IMG_0665.JPGEnvoyons nous encore en l’air grâce à la télécabine, pour atteindre la citadelle (Festung) d’EHRENBRELTSTEIN.